Comment négocier son salaire ?

Puis-je demander une augmentation de salaire à mon employeur ? La réponse est oui. Toutefois il faut quand même respecter certaines règles.

Lors de votre embauche:

Si vous souhaitez obtenir une augmentation, la première chose à faire est de connaître le niveau de rémunération sur le marché du travail.

Sachez que le salaire n’est pas une science exacte, il peut varier dune entreprise à l’autre.

comment negocier son salaire

Votre rémunération s’établit en fonction de plusieurs critères:

  •    la région où est située l’entreprise,
  •    son secteur d’activité,
  •    le chiffre d’affaires,
  •    votre ancienneté,
  •    etc.

Ne vous focalisez pas sur votre salaire de base. De nombreux avantages peuvent se greffer à votre rémunération, il faut en tenir compte (exemple: une voiture de fonction, panier repas, remboursement de frais téléphoniques, …)

Votre négociation se déroulera dune manière différente selon que vous travaillez dans une grande entreprise (Grande PME, multinationale) ou dans une entreprise familiale.

Négocier le salaire lors votre recrutement

Il est conseillé de négocier une rémunération satisfaisante dès le départ, car votre rémunération risque de stagner pendant les 12 prochains mois à venir, à moins de négocier une augmentation de salaire après votre période d’essai par exemple.

Prenez le soin de vous informer sur votre futur employeur, son chiffre d’affaires, ses perspectives de croissance, son secteur d’activité, etc.

Renseignez-vous le plus possible sur le poste offert, les tâches que vous aurez à accomplir, les déplacements éventuels, les horaires de travail, etc.

Renseignez-vous sur le niveau de salaire du poste offert sur le marché du travail.

Évitez de discuter de salaire avant d’avoir abordé le descriptif du travail que vous allez effectuer. Réservez la négociation salariale pour la fin de l’entretien.

Il est important de connaître VOTRE valeur sur le marché !

Faites valoir vos compétences, votre expérience, vos qualités et votre niveau de qualification.

Il vous faut négocier un salaire brut. Votre négociation salariale ne doit pas se faire en net, car les taux de cotisations sociales peuvent varier d’un mois à l’autre; lemployeur ne peut donc vous garantir un salaire net non variable.

Pensez à négocier les compléments de salaire qui peuvent être aussi intéressants que le montant fixe de votre rémunération, par exemple :

  •    plan d’intéressement,
  •    plan de formation,
  •    voiture de fonction (dans le cas où vos déplacements professionnels seront fréquents),
  •    prime de vacances,
  •    etc.

Démontrez à l’employeur que vous êtes le candidat idéal pour ce poste. Ainsi, vous serez plus à même de justifier la rémunération que vous demanderez.

Soyez toujours courtois, posé. Prenez le temps de réfléchir, par exemple : « Je vous propose d’y réfléchir et de vous donner ma réponse le … ».