La success story de SFAM Assurances

Leader européen du marché SFAM Assurances est spécialiste des offres d’assurance haut de gamme pour les appareils multimédias et rencontre depuis plusieurs années un succès florissant. Pour répondre à ce développement rapide, la société romanaise a décidé de miser sur le facteur humain. Environ 500 postes seront ainsi créés d’ici six mois sur ses trois sites français de Romans, Roanne et Paris.

La croissance fulgurante de SFAM Assurances

SFAML’histoire de SFAM Assurances est d’abord celle d’une success-story à la française. L’apparition de technologies inédites et de besoins de consommation nouveaux a entrainé de profonds bouleversements sur les marchés de la téléphonie et du multimédia, qu’il était primordial d’accompagner par des offres d’assurance adaptées. Cette réalité, Sadri Fegaier, Président fondateur du groupe SFAM, l’a rapidement comprise.

En proposant des offres d’assurance premium ultra compétitives, M. Fegaier a de toute évidence effectué un choix judicieux. Désormais implantée en France, en Suisse, en Belgique et en Espagne – ce déploiement territorial touchera d’ici peu le Portugal -, sa société s’est aujourd’hui imposée comme le leader européen du marché de l’assurance télécoms et multimédia.

Les chiffres sont à ce titre éloquents : 2 400 % de croissance en 5 ans, 4,5 millions de clients à travers l’Europe, 250 millions d’euros de chiffre d’affaires. Pour 2018, la barre des 500 millions d’euros devrait être atteinte. C’est tout du moins l’objectif affiché par le spécialiste de l’assurance multimédia.

Au plus près du consommateur

Qualité de service, proximité terrain, dynamisme commercial et simplicité des ventes : les 4 chevaux de bataille de SFAM expliquent parfaitement son développement extraordinaire. Ces valeurs ont notamment permis à la société de s’adapter intelligemment aux évolutions de la téléphonie mobile et de développer une gamme d’assurances disposant de garanties parmi les plus souples du marché. L’objectif de SFAM est à ce titre limpide : répondre aux besoins nouveaux des consommateurs en matière d’assurances pour smartphone, appareils multimédias et autres tablettes.

Une croissance économique si importante ne pourrait être envisagée sans une parfaite visibilité des offres. Pour offrir une couverture optimale à ses adhérents, SFAM Assurances a donc su s’implanter profondément dans les réseaux de distribution généralistes ou spécialisés. L’entreprise compte aujourd’hui près de 2 500 partenaires agréés à l’échelle européenne.

Miser sur le facteur humain

Gérer la croissance rapide d’une entreprise nécessite d’effectuer des choix forts. Avec le développement rapide que connaît SFAM, pas question de faire l’impasse sur un recrutement de qualité, ce dernier constituant le meilleur investissement qu’une entreprise puisse réaliser sur le moyen et le long terme. SFAM Assurances partage cette vision humaine de l’économie, dont elle a d’ailleurs récemment pu constater les bienfaits.

Le bien-être des employés constitue l’une des pierres angulaires de la politique de SFAM Assurances. Pour Sadri Fegaier, l’efficacité passe en effet avant tout par la création d’un environnement de travail parfaitement sain. S’inspirant de la politique des grandes firmes américaines, le président de SFAM prône avant tout la quiétude et le plaisir de se rendre au travail. Les employés de sa firme, dont l’âge moyen est de 32 ans, peuvent ainsi bénéficier d’un restaurant d’entreprise gratuit, d’une salle de sport et d’un certain nombre d’autres avantages. Avec un salaire environ 40 % supérieur à ceux pratiqués dans le secteur, les employés de SFAM Assurances ont en outre tout loisir de profiter d’une qualité de vie plus qu’intéressante. Selon Sadri Fegaier, un téléconseiller peut ainsi « gagner 3 000 euros nets par mois ».

happy at workCette politique résolument tournée vers l’humain contribue à la satisfaction des employés, comme le montre le dernier classement Happy at Work répertoriant les entreprises où il fait bon travailler. SFAM Assurances y occupe la 1ère position dans les secteurs de la banque, de la finance et des assurances. Elle occupe également la seconde place du classement générale tous secteurs confondus.

De nombreuses opportunités uniquement en CDI

La croissance exponentielle de SFAM entraîne une nécessité de restructuration et des besoins humains nouveaux. La firme romanaise, qui ne comptait pourtant qu’une cinquantaine d’employés en 2015, fait aujourd’hui travailler près de 1 300 salariés, une nécessité lorsque l’on conclut près de 250 000 contrats par mois. Avec en moyenne 30 emplois créés mensuellement, l’objectif est de recruter 1 000 nouveaux employés d’ici la fin de l’année 2018. De nombreux profils de postes sont ainsi aujourd’hui à pourvoir. Ils concernent aussi bien les téléconseillers, les développeurs web, le personnel administratif, les informaticiens, les financiers que les commerciaux. Pour garantir la stabilité financière des futurs salariés, tous les postes sont proposés en CDI.

Le processus de recrutement dans lequel s’est lancé le courtier en assurances répond avant tout à des critères qualitatifs. Hors de question pour Sadri Fegaier d’externaliser ses services et d’avoir recours à des plateformes téléphoniques installées dans des pays pratiquant des coûts de main-d’œuvre réduits. Pour accompagner efficacement son développement et assurer la pérennité de ses activités, SFAM Assurances fait ainsi exclusivement appel à des travailleurs qualifiés basés sur les plateformes de Romans-sur-Isère, de Roanne et bientôt de Paris.

Le métier de téléconseiller

Le courtier multimédia romanais peut aujourd’hui compter sur la fidélité d’une clientèle constituée de plus de 4,5 millions de personnes. Ce chiffre, en constante progression depuis plusieurs années, hisse l’entreprise au premier rang européen du secteur. Pour répondre efficacement aux besoins de ses clients, SFAM Assurances a donc décidé de recruter massivement des téléconseillers au sein de ses trois sites français.

En tant que point de liaison entre l’entreprise et le client, le téléconseiller joue un rôle majeur dans la qualité de toute société de services. Œuvrant à partir d’une plateforme de centre d’appels, il a pour fonction de conseiller, de renseigner et de résoudre les problèmes rencontrés par ses interlocuteurs. Il est également chargé de redistribuer les appels vers les services compétents.

Ouvert aux titulaires d’un bac +2 dans le domaine du commerce (type BTS NRC ou MUC), le métier de téléconseiller requiert un sens inné du contact humain, une excellente capacité d’analyse et une rigueur sans faille. Pour comprendre au mieux les attentes du client, désamorcer les conflits éventuels et fidéliser la clientèle, ses qualités sont avant tout relationnelles et commerciales. Une connaissance parfaite du catalogue commercial de l’entreprise facilitera quant à elle la présentation des nouvelles offres.

Plus d’informations sur https://www.assurances-sfam.fr/ et sur http://sfam.jobs.