Dans cet article nous allons parler d’un principe cher au célèbre scientifique Albert Einstein, à savoir les intérêts composés, qu’il aurait appelé la huitième merveille du monde. En effet, le rendement d’un investissement n’est clairement pas vu de la même manière lorsqu’on intègre les intérêts composés dans la formule de calcul.

Notion essentielle chez les plus grands investisseurs, elle est aussi une arme redoutable pour les particuliers qui souhaitent s’orienter vers le placement de leur argent.

De plus en plus de français s’interrogent sur la façon de faire de l’investissement, il est donc essentiel de vous présenter les intérêts composés, leur formule de calcul ainsi que leur puissance sur vos investissements.

Définition des intérêts composés

Le principe de l’intérêt composé est en premier lieu de déposer son argent sur un véhicule/placement qui génère des intérêts. Vous obtenez alors des intérêts sur cette somme placée et aussi des intérêts sur les intérêts que vous avez déjà obtenus.

Les intérêts composés sont la résultante des intérêts gagnés sur les intérêts.

Pour faire simple, plus le temps passe plus vous gagnez de l’argent.

Il existe différentes options d’investissement pour générer des intérêts comme, la bourse, les crypto-monnaies, le private equity, etc.

Le calcul des intérêts composés

Un calculateur des intérêts composés arrivera bientôt sur ce site. En attendant, vous allez le voir, la formule de calcul est très simple.

Voici un exemple pour bien comprendre comment fonctionne le calcul des intérêts composés et l’importance que joue le temps. Pas besoin de sortir une formule savante, vous allez le voir c’est une formule très simple et facilement applicable.

Exemple :
Supposons que vous déposez de l’argent sur un compte épargne et que le taux d’intérêt reste identique sur toute la durée de votre placement. Les intérêts vous sont payés une fois par an.

Dans cet exemple nous investissons 10.000 euros avec un taux d’intérêts de 4%.

La première année vous recevez 400 euros d’intérêts. Le calcul est simple : 10.000€ x 4% = 400 euros. Au bout d’un an votre capital est donc de 10.400 euros.

L’année suivante les intérêts composés se mettent en action et vous recevez 416 euros d’intérêts. En effet cela revient au calcul suivant : 10.400€ x 4%. Soit un capital total après 2 ans de 10.816 euros.

Vous nous direz, pas très sexy pour le moment. Rappelez-vous la boule de neige et laissez le temps faire son œuvre.

  • Au bout de 10 ans votre capital sera de 14.802,44€.
  • Au bout de 20 ans il sera de 21.911,23€.
  • Au bout de 30 ans il sera de 32.433,98€.

Sans rien faire, simplement avec un placement sur un compte épargne avec un taux d’intérêt de 4%, vous venez de multiplier votre mise initiale par 3. Facile d’imaginer l’enthousiasme d’Albert Einstein devant cette découverte. Facile également d’imaginer à quel point les intérêts composés sont puissants sur des placements qui offrent des taux d’intérêt bien supérieurs comme l’immobilier ou les marchés financiers.

Faire fructifier son argent grâce aux intérêts composés

Vous savez maintenant qu’en investissant intelligemment vous pouvez accumuler des intérêts qui à leur tour créeront des intérêts.

La dimension de temps est extrêmement importante à comprendre. Plus longtemps vous laissez votre capital investi, plus l’effet des intérêts composés sera important.

Une stratégie simple à mettre en place et qui ne demande aucun effort au quotidien. Une fois votre placement effectué, il vous suffira d’attendre que l’effet des intérêts composés opère.

Voyez cela comme un effet boule de neige. Au début celle-ci est petite mais plus la pente est longue, plus elle grossit. La boule de neige représentant votre investissement de départ. Ainsi, plus vous laisserez votre investissement générer des intérêts qui s’accumulent dans le temps, plus votre investissement aura une valeur importante.

C’est une stratégie d’investissement fondamentale, qui sans nul doute, est l’une des meilleures façons de faire fructifier votre capital.

Dans quel but ? L’importance d’épargner

Libre à vous d’utiliser vos économies comme bon vous semble. Que ce soit pour les futurs études de vos enfants, un achat immobilier ou encore votre retraite. Le but ici est de vous faire prendre conscience de l’importance d’épargner.

Il existe une réelle différence entre une personne qui épargne avec le système des intérêts composés d’une qui ne le fait pas. En effet, la personne qui épargne aura plus d’argent que celle qui ne le fait pas, bien plus que vous ne le pensez.

Pour compléter cet exemple nous ne pouvons pas faire abstraction de l’inflation. Pour rappel, l’inflation est la perte du pouvoir d’achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix.

Entre 2009 et 2020 l’inflation est en moyenne de 0.975%/an. Soit 11,7% sur 12 ans. Vous voyez aisément le fossé qui peut se creuser entre nos deux personnes.

Il faut comprendre aussi que laisser votre argent dormir à la banque sur un livret A par exemple ne vous aidera pas non plus, celui-ci ayant un taux d’intérêt fixé à 0,5% au 1er Aout 2021. Nous l’avons vu un peu plus haut dans cet article, l’inflation ayant une moyenne de 0,975%/an, reste supérieure à votre 0,5%/an de rendement offert par le livret A. Votre capital diminue ! Il est clair que le livret A n’est pas le placement le plus recommandable dans ce cas de figure.

Voici un exemple chiffré :

  • Personne A investissant 20.000€ avec au taux d’intérêt fixe de 7%/an (faisable en copiant simplement un indice boursier). Au bout de 20 ans cette personne aura un capital de 77.393,69€. Soit 3,86 fois son capital initial.
  • Personne B n’investissant pas ces mêmes 20.000€ avec une inflation de 0,975%/an. Au bout de 20 ans son capital sera de 12.205,42€. Presque divisé par 2, il le sera la 28ème année (10.017,56€).

En 20 ans, l’écart entre ces deux personnes est de 65.188,27€. Pourtant elles avaient le même capital à la base.

Vous ne devez pas ignorer ces faits !

Comment faire et comment aller plus vite ?

Comment faire :

La question maintenant est, où puis-je épargner mes économies pour bénéficier de ces fameux intérêts composés. Investir sur les marchés financiers est à ce jour une excellente solution.

Le site www.livret-vert.fr offre une solution gratuite et clef en main extrêmement simple à mettre en place. Et pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin et se former, le livret vert vous permet en plus de bénéficier d’une formation gratuite sur l’investissement en bourse.

En savoir plus sur le Livret Vert

Comment aller plus vite :

Il existe une autre stratégie simple à mettre en place pour accélérer l’effet des intérêts composés. Vous allez simplement épargner le même montant chaque mois tout au long de la durée de votre investissement. Ce qui fera augmenter votre capital et par conséquent vos intérêts composés.

Voyons la différence entre une personne qui épargne chaque mois versus celle qui laisse simplement son capital de départ travailler :

  • Personne A investissant 5.000€ à 7%/an (fixe) tout en épargnant 150€/mois (épargne qu’elle rajoute à son capital initial). Au bout de 30 ans son capital sera de 208.090,69€.
  • Personne B investissant 5.000€ à 7%/an sans épargner chaque mois. Au bout de 30 ans son capital sera de 38.061,28€.
  • L’effort supplémentaire de 150€/mois fait par la personne A lui donne 5,46 fois plus que la personne B. Soit 170.029,41€ de plus.

Sachez que pour la personne A entre la 29ème année et la 30ème son bénéfice annuel est de 15.295€.

En bloquant son capital à la 29ème année tout en continuant à épargner 150€/mois elle s’assure une rente de 15.295€. Chaque année elle pourra se verser cette somme en plus de sa retraite.

Conclusion

De nos jours, il est primordial pour chacun d’entre nous de faire travailler notre argent. Les récentes crises (comme celle de la Covid-19) nous l’ont démontré. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés et subir de telles situations. Il en va de même pour votre futur ou celui de vos enfants.

Après toutes ces années de travail, quelle retraite comptez-vous vous offrir ? Quel est votre plan ? L’objectif de cet article est aussi de vous faire prendre conscience que vous avez le choix. La liberté, c’est avoir le choix.