L’évolution du salaire moyen en France

Chaque année, le salaire moyen en France augmente logiquement au même rythme que l’activité économique. D’après les derniers chiffres fournis par l’Institut national de la statistique et des études économiques ou INSEE, il a connu une hausse de 1, 3 % en 2015 par rapport à l’année 2014. Ainsi, la rémunération moyenne brute est de 2 998 euros pour l’ensemble des salariés pris dans sa globalité dans le pays. Pour cette année, les experts s’accordent à dire que le salaire moyen peut encore augmenter, sans oublier que les moyens de gagner de l’argent en ligne sont toujours plus nombreux. Généralement, cela peut varier de 1,2 à 2 % en fonction de chaque cas étudié.

Une augmentation non uniforme

salaire moyen france

En se basant sur les derniers chiffres d’INSEE, le salaire en hausse, de 2 998 euros en 2015 prend en compte l’ensemble des salariés travaillant en France. Pourtant, l’évolution concerne également les salaires des employés pris dans leurs catégories professionnelles respectives et leurs secteurs d’activités. D’après les analyses, c’est le domaine du transport qui a enregistré la plus  forte augmentation qui est équivalente à 2,2 %. Derrière lui se retrouvent le commerce et l’industrie. En outre, il a également été prouvé que les cadres ont bénéficié d’une augmentation de 1, 2 % par rapport aux ouvriers dont la hausse ne dépasse pas les 1,1 %. . Par ailleurs, cet écart entre salaires est également perceptible entre les deux sexes. En effet, si les hommes gagnent 28 457 euros de salaire net annuel, les femmes ne perçoivent que 23 280 euros.

Des prévisions en hausse

De nombreux établissements s’accordent à dire que le salaire moyen en France pourrait augmenter cette année. La prévision économique de l’INSEE en juin établit par exemple une augmentation de 2, 1 %, soit plus de 1,7 % par rapport à l’augmentation constatée en 2017. Mais, cette hausse ne touche que les entreprises non agricoles. La Banque de France prévoit par contre un chiffre moins optimiste. D’après les experts, le salaire moyen brut peut augmenter de 1,2 % cette année, et de 2 % en 2019. Et selon la Direction du Trésor, la hausse peut aller de 2 %, et de 2,5 % l’année prochaine. Si cette situation semble être positive, c’est grâce à la conjoncture. En effet, avec la baisse du taux de chômage et la forte création d’emplois, l’économie française se porte plus ou moins bien.

Quelques emplois en pleine expansion

Même si le salaire moyen peut augmenter cette année, il faut savoir que l’évolution n’est pas uniforme. Si certains emplois restent à un niveau stable, d’autres sont en pleine croissance. Ainsi, d’après les études effectuées par les instituts, le secteur numérique est le domaine où l’on va apercevoir une forte hausse de salaire dans les années à venir. Il s’agit par exemple du poste de SEO manager, dont l’augmentation peut aller jusqu’à 27 %. C’est également le cas des autres professionnels, comme les datas scientist, le manager programmer, etc.  Après le numérique, le secteur financier connaîtra également une augmentation de 9 %.

Les impacts d’une éventuelle augmentation du salaire

À première vue, il faut dire que l’augmentation aura des impacts palpables sur le pouvoir d’achat des ménages. D’après les économistes, il pourrait progresser de 0,2 %, ce qui est assez rassurant, compte tenu du taux d’inflation en France. En effet, l’indice général des prix n’est pas vraiment très inquiétant dans le pays. Toutefois, même si le salaire moyen pourrait augmenter, les Français doivent toujours considérer le taux de pression fiscale. Par rapport aux autres pays européens, les prélèvements obligatoires en France sont encore plus nombreux. Cela concerne particulièrement les cotisations sociales. Quoi qu’il en soit, l’allègement de certaines charges, autorisé par le Budget de 2018, a eu quelques impacts, même si le résultat n’est pas encore très perceptible. Les effets se perçoivent généralement au niveau des bulletins de paie, qui après avoir supprimé la cotisation chômage, est devenue plus allégée.